A.C.C.E.S (Actions Culturelles Contre les Exclusions et les Ségrégations)

Education

Association

Île-de-France

L’Action

Rencontre tous les jeudis matin (8h30/9H) hors vacances scolaires entre parents et enfants et le personnel de la classe des petits répartis sur deux classes autour d’albums que l’enfant va choisir puis le parent présent lui raconte son histoire. Le personnel et moi même prenons les enfants dont les parents travaillent où ne peuvent venir.

Le Problème

  • Difficulté des familles à être en contact avec l’album (soit par méconnaissance, soit par coût trop élevé, soit par désintérêt)
  • Permettre aux familles de leur offrir un temps scolaire avec leur enfant autour d’un album, le tout dans une notion de plaisir partagé
  • Echanger avec les parents autour du livre, leur donner confiance en eux pour raconter, enlever les inhibitions, les sécuriser face à l’album, les soutenir dans leurs joies mais aussi difficultés (ex/ il ne tient pas tranquille, travail de la concentration progressive, il veut toujours le même album etc..)
  • Les enseignants et les parents nous parlent des répercussions de l’action au niveau de l’enfant :
  • Il s’approprie le livre, le range, le raconte à d’autres

La réaction du parent est de se surprendre à être capable de raconter à haute voix, parfois se trouver des talents de lecteurs.

La Solution

Permettre aux parents d’entrer dans l’école maternelle et leur permettre ce temps de partage de lectures auprès de leurs enfants. De nombreux parents issus de l’immigration (arabe , kosovar, turque, asiatique, alsacien, espagnol, italien qui sont parfois très éloignés de l’album et qui sont surpris de la lecture à voix haute à leur enfant.
Ils sont ravis de ces instants de partage de lecture à voix haute, moment de complicité entre parent et enfant, voir professionnel et enfant. Lors de ma lecture finale à voix haute, il m’arrive de demander à un parent, voire un enfant de m’accompagner dans la lecture à la grande joie des parents, que du plaisir partagé.