La Compagnie Noutique – Installation DAYDREAM

Fraternité

Association

Hauts-de-France

L’Action

Les 12 bornes photogaphiques et sonores de l’installation Daydream offrent un territoire de représentation à la génération des 25-30 ans, dans l’espace public à Béthune, puis dans toute la région.

Le public rencontre en face à face et écoute l’expression de ces jeunes, qui abordent leurs parcours de vie, leurs valeurs, leurs moteurs, leurs perspectives, et le regard qu’ils portent sur leur génération au coeur de la société. Ils sont les preuves d’une jeunesse plurielle loin des clichés.

Le Problème

Les 25-30 ans sont invisibles. Sortis des dispositifs « Jeunes », plus d’entrées à bas coûts dans les cinémas et les musées, plus de carte SNCF, plus d’aides à l’envol. Ils n’ont pas de nom : ils ne sont plus jeunes, pas trentenaires. Ils sont un angle mort.

Désormais adultes, ils doivent se comporter et construire comme des personnes responsables, adultes, complètes. On leur a lâché la main et ils doivent voler de leurs propres ailes.

Mais la réalité contemporaine est toute autre. Pas de plein emploi, une société complexifiée, et des clichés sur la fameuse génération X-Y : des fainéants incontrôlables, déconnectés des réalités, basés sur le loisir et la liberté à tout prix.

Mais la réalité, justement, dépasse les clichés. La génération des 25-30 ans est plurielle, nuancée, et tous ses visages sont autant de parcours de vie, d’itinéraires biscornus, de voies toutes tracées et de chemins sinueux. Une génération qui est éclatée, qui ne connaît pas d’unité d’âge, qui même au sein d’une ville moyenne, appartient à des communautés qui cohabitent sans vivre ensemble. Le tout dans l’indifférence générale. Ce sont ces visages et les voix qu’ils portent que le projet Daydream cherche à révéler.

La Solution

Le projet Daydream a donc pour postulat d’offrir un territoire de représentation aux 25-30 ans, à travers la mise en place d’installations sonores et photographiques sur des territoires géographiquement et socialement multiples.

La première étape de l’installation DAYDREAM a eu lieu à Béthune. Dix portraits sonores et photographiques ont vu le jour, avec dix participants, tous différents, mobilisés de façon diverse pour incarner la génération des 25-30 ans : Alan, Aurélie, Rudy, Pauline, Michel, Aurélie, Corentin, Abdel Razek, Julie et Manon (pour voir et écouter les portraits : www.noutique.fr).

Rencontrés et enregistrés à plusieurs reprises pour aborder leur parcours, leurs valeurs, leurs moteurs, leurs perspectives et comment ils se situent dans la société et dans cette génération. Est construit un reportage sonore, en parallèle d’un shooting photo, pour créer une borne disponible à la rencontre dans l’espace public. Pendant 3 mois à Béthune, le public a pu écouter et voir ces jeunes à Pôle Emploi, à la Piscine, à Auchan, à l’hôpital, au bar-tabac, au café, à la médiathèque, etc., avant de partir « en tournée » ) à Mazingarbe, Arras, et la suite est prometteuse.

La suite, c’est aussi la création de nouveaux portraits dans toute la région, et la croissance de l’expo, pour porter toujours plus haut et plus loin la parole de ces jeunes oubliés.