"

PaQ’la Lune

Education

Problème identifié

Restaurer l’égalité républicaine passe notamment par un soutien renforcé à la cohésion sociale, notamment en accompagnant les associations qui réalisent des actions au quotidien dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. À leur niveau, ils constatent que les habitants ont peu accès à l’offre culturelle institutionnelle. Ils vont peu dans les équipements, participent peu à des projets collectifs. Dans les établissements scolaires, on constate des difficultés autour de la maîtrise de la langue française, particulièrement la pratique de la lecture et de l’écriture chez les plus jeunes. Tout cela contribue à augmenter les difficultés pour les jeunes d’obtenir des stages en entreprises, de trouver un emploi. Enfin, dans les parcs locatifs HLM sont souvent stigmatisés tout comme l’image de ces quartiers qui souvent illustrés par les problématiques d’insécurité, d’habitat dégradé. Le besoin de renforcer le lien social est important, tout comme de soutenir la réussite des enfants et des jeunes. 

La solution proposée

Afin de lutter contre le repli sur soi, le sentiment d’être mal considéré, les difficultés d’intégration et le non recours au droit, PaQ’la Lune a imaginé des parcours d’éducation artistique et culturelle pour renforcer la pratique artistique des enfants et jeunes (sur temps scolaire et périscolaire) et proposer des animations culturelles en pied d’immeuble (sur le temps libre). Sur une année scolaire, nous cherchons à fédérer dans le même quartier, différents partenaires : établissements scolaires, centre socioculturel, bailleurs, associations autour d’un programme d’activités qui associent des artistes (comédien.e.s, auteur.rice.s) et des intervenant.e.s artistiques autour d’ateliers de pratique artistique, de rencontre avec les professionnels et d’une bibliothèque de rue. S’ouvrir à la lecture à voix haute et à l’écriture par le biais du théâtre, associer les parents à des activités pendant les vacances scolaires et sur le temps libre.